Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Les Elfes de la nuit - ALLIANCE

Aller en bas

Les Elfes de la nuit - ALLIANCE

Message par Aman'Thul le Mer 26 Avr - 18:14

Apparence

Les hommes elfes de la nuit sont très grands, allant d’un mètre 98 environ à deux mètres 30 environ, ils sont naturellement élancés et musclés, avec de larges épaules et un torse taillé en V.
Les femmes sont tout aussi sveltes mais plus en courbes, parfois pulpeuses. Elles mesurent généralement entre un mètre 88 et deux mètres 18 . Les femmes elfes de la nuit n'ont rien à envier à leurs homologues masculins en matière de musculation et de force.

La race a de longs sourcils qui dépassent les limites de leur visage, de longues oreilles pointues et un aspect naturel qui n'est pas sans rappelé la grâce des félins. La teinte de leur peau va du beige pâle au bleu, elle peut même être légérement rougeâtre. Les couleurs de leurs cheveux sont aussi très variées, allant du blanc brillant au vert forêt en passant par un noir lustré.

Langue et religion

Les elfes de la nuit ont travaillé par le passé avec les orcs pour arrêter la Légion Ardente, et conservent la connaissance de leur langue pour des raisons tactiques. Ils parlent bien évidemment tous et toutes leur langue maternelle.

Les elfes de la nuit vénèrent les Anciens, des divinités de la nature liées à la forêt et à la chasse. En particulier Elune, la déesse de la lune, et Malorne le Gardien des chemins qui sont emblématique du culte. Les elfes de la nuit vénèrent les enfants de Cenarius comme lui-même était vénéré, et peut-être qu’un jour ces enfants du demi-dieu tué aideront les elfes de la nuit à faire payer les orcs pour les transgressions du passé.
Certains kaldorei vénèrent plus rarement les Dragons ou encore la Lumière.

Histoire

La société des elfes de la nuit a changé depuis la bataille du Mont Hyjal, et les Sentinelles fonctionnent à présent d’une manière complètement différente, les elfes de la nuit n'étant plus considérés comme étant en guerre.

Les elfes de la nuit ont rompus tout lien avec la Horde en réponse à la mort de Cenarius causée par le champion orc Grom Hurlenfer, maintenant une relation hésitante avec l’Alliance seule. Tout de suite après, beaucoup de sentinelles, de druides et de guerriers kaldorei entamèrent une grande chasse sauvage des orcs à travers Kalimdor pour se venger du meurtre de Cenarius qui perdure encore.

Plutôt que d’employer le côté sombre et chaotique de la magie, il puise la leur d’Azeroth elle-même. La pierre, les racines, la flore et la faune sont autant de chemins, de porteurs, à travers lesquels leur magie voyage. C'est cette magie qui permet aux druides de prendre des formes animales, de piéger leurs ennemis avec des racines ou encore de durcir leurs peaux comme l'écorce des arbres.

Leurs guerriers ne sont pas à prendre à la légère pour autant. Les elfes de la nuit comptent parmi les adversaires les plus mortels qu’on puisse trouver ; cela est dû à une combinaison de leur habilité naturelle à l’arc, leur stupéfiante agilité, et leur capacité à se fondre dans les ombres de la nuit. Beaucoup emploient des armes communes comme des épées mais la plupart préfèrent les puissants glaives (épées à trois lames) emblématique des Kaldorei.

Pendant dix mille ans, toute la « politique étrangère » et la guerre elfique ont été basées uniquement sur la sécurité de la forêt d’Orneval et du Mont Hyjal contre les incursions de l’extérieur. Les sentinelles, cachées en sécurité dans les arbres feuillus d’Orneval, ont effectivement coupé la région de toute interférence indésirable pour dix millénaires. La méthode de dissuasion des sentinelles a réussi jusqu’à l’invasion du Fléau soutenue par la Légion, alors, les elfes de la nuit furent forcés de réveiller les druides et d’accepter l’aide de l’Alliance et de la Horde.

Monture

Les elfes de la nuit sont les seuls à savoir élever et éduquer les Sabres de Nuits et les préparer à être monter. Ils partagent un lien fort et particulier avec leur monture, ils n'en possèdent en général qu'une seule jusqu'à sa mort. La coutume veut que le cavalier garde et porte alors un croc en hommage de son allié.


Dernière édition par Eonar le Lun 12 Nov - 23:42, édité 5 fois (Raison : a)
avatar
Aman'Thul
Admin

Messages : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum